Philosophie

Le rêve n'appartient-il qu'au sommeil ?

utilisateur | 11 juin, 2013 19:17

 

  Le rêve est une utopie que
chacun des hommes a, pour se créer son monde. Chacun a une
imagination différente, même s'ils peuvent décrire
leur rêve pour le partager. Le rêve, « en
réalité », n'appartient pas qu'au sommeil.
Le rêve, est présent dans chaque moment de la vie, à
partir du moment où notre imagination fonctionne.

  Les médias eux mêmes,
sachant le peu de manipulation qu'ils possèdent dans les
informations, véhiculent « une partie
d'imaginaire » qui n'existe pas.

  Un enfant ou une personne dessinant,
représente une idée imaginaire, son sens peut être
onirique.

  L'imaginaire influence notre manière
de vivre, car à l'origine on imagine à partir d'une
réalité : le monde réel qui nous entoure,
mais aussi de nos désirs, de nos souhaits.

  Imaginons que vous avez prochainement
un rendez-vous, il y a de forte chance que votre esprit anticipe par
l'imagination ou par le rêve le rendez-vous.

Le rêve n'appartient pas à
la nuit mais à chacun d'entre nous et à chaque instant.

alt

 



 



 



 



 



 



 



 

Poéme :

Tu marches sans te retourner, pour
éviter mon regard

Je sais que quoi que je fasse tu
m'éviteras


Le lieux sombre où je te suis me
froisse le cœur.

Sentir que tu es près et si loin
de moi à la fois

Je ne vois plus en quoi je peux croire

Tu es cette illusion qui n'existe en
aucun cas

Et pourtant je donne un espoir au grand
vide.

« Vide » est le
mot qui décrit ma vie à présent

Ton nom est « Imaginaire »
dans ce moment qui tarde

Je ne peux jamais savoir si tu
m'apporteras :mal ou joie



Les cris que je pousse dans ce
cauchemar sont sourds

Je suis prisonnière d'un faux
réel, mais à qui est-il vraiment

 

Tu n'es fidèle à
personne, tu hantes chacune des nuits


De ces gens voulant voler, de ces
pauvres gens,

Que tu promènes jusqu'au levé
du jour.

Tu es le meilleur trompeur qui puisse
exister sur cette Terre,

Car tu sais aussi bien cacher que
donner l'illusion de la réalité.

Il est trop dur de t'abandonner malgré
tout ce que tu engendres.

Le cercle polaire n'est pas une limite
mais une frontière à traverser.

 

Virginie.K 2nde 7

 



 

Le rêve de Liam Henry (ou Goubert)

utilisateur | 05 juin, 2013 22:23

Rêve de Liam Goubert :
« Un soir de mai, vers 20h mes cousins arrivèrent. Je les accueillis chaleuresement !
Mon petit cousin, Corentin, son chien et sa chatte de 8 mois s'installèrent dans la chambre d'amis tandis que ma tante et notre ami africain Booba burent un café crème avec ma mère.
Ils nous avaient ramené des spécialités africaines : du boudin noir et un délicieux couscous.
Ensuite ma mère nous prépara à manger car elle avait faim : des asperges et des tomates en entrée, des saucisses de Strasbourg aux lentilles en plat de résistance et en dessert un banana-split accompagné d'une glace au chocolat.
J'avais un petit creux !
    âƒ    « à table!» dit maman.
Nous vînmes tous.
Ma mère, au moment de me servir le plat de résistance me demanda si j'en voulais une bonne part ou une plus petite.
Etant donné que j'étais affamé j'en repris deux fois et allais voler et manger discrètement le boudin noir tout entier, pour le manger tout seul.
Mon petit cousin, maladroit, fit tomber son couteau et passa discrètement le récupérer sous la table. Sa chatte le regarda bizarement alors il alla la voir pour la carresser, couteau à la main. Cette dernière prit peur et le mordit. Voulant lui donner une tape, il l'embrocha, la tuant sur le coup. Il se mit à pleurer et toute la famille fut choquée.
Booba s'occupa de Corentin, le prit et l'enmena dans sa chambre. Le petit garçon rouspetta, alors l'ami lui donna une barre en chocolat (un Mars) et lui dit :
« tu la veux ? Si tu restes calme et sage je te la donnerai ».
Soudain une personne sonna.

ANALYSE : Liam a des problèmes psychatriques profonds, il voit la mort et est particulièrement obnubilé par les objets de tous les jours, par les barres ainsi que par la nourriture (banana-split, boudin noir… etc).

Inception

utilisateur | 05 juin, 2013 13:11

Le résumé du film:

 

Dominic «Dom» Cobb interprèté par Léonardo DiCaprio qui est un voleur expérimenté. Sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu'il rêve et pendant lequel son esprit est particulièrement vulnérable. Dom a perdu tout ce qu'il avait de plus cher pour retrouver sa vie d'avant, Saito, lui donne une mission qui est l'Inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait.

 

La critique du film:

 

Le scénario du film est complexe, en effet le film peut paraître «imparfait» , une concentration importante est nécessaire tout au long de la découverte de l'aventure. Il fait ressentir au spectateur un suspense entier du début à la fin.

Les effets spéciaux dans ce film sont assez spectaculaires, des décors penchés, détruits puis le passage du rêve a la réalité et bien fondé. Le film est bien tourné, il nous donne des doutes sur la source de nos propres rêves, il nous fait nous poser des questions sur l'origine de nos rêves et les raisons pour lesquelles ils se produisent. (une réaction à de l'angoisse, du stress, à une nouvelle, une satisfaction personnelle irréelle)

Le rôle de Léonardo DiCaprio est complexe mais intéressant, on ne connaît pas son passé ça accentue le doute autour du personnage, il contrôle la mission donc il doit tout anticipe et tout prévoir. La fin du film est particulière car nombreuses sont les questions qui restent sans réponses.

 

Nadia.E/Marie.C  Seconde2

vivre des rêves

utilisateur | 04 juin, 2013 19:58

 

Quand on rêve la nuit, tout nous parait tellement réel. Un doux rêve où l'on voit les gens qu'on aime, un grand soleil, des sensations de douceur et de chaleur. Parfois on peut toucher, sentir la peau, le sable. Ces sensations, ces impressions nous parraissent vraies. Possibles. Alors que parfois loin de notre réalité ces rêves sont farfelus, inexpliquables, unracontables. On se réveille le matin, parfois déçus que le réveil sonne, et pour cause il a fait  cesser notre merveilleuse histoire, ou alors nous sommes apeurés, encore pris dans l'aventure et souvent lorsque c'est un cauchemar, rassurés, car tout est enfin fini.

C'était faux. Alors est-ce que nos rêves peuvent être notre réalité? Descartes y fait souvent allusion. Et si un jour notre vie était remplacée par nos rêves de la nuit? Jour? Ou plutôt sommeil? Réveil? Eveil? Réalité? Fiction? Si lorsque je rêve, je crois vivre quelque chose d'aussi intense que lorsque je suis éveillé, qui me dit que lorsque je crois être éveillé, je je suis pas en train de rêver ? On s'y perd vite. 

Mais qui n'a jamais souhaité se réveiller quand notre vie n'est plus celle qu'on désire? Sans le savoir on pourrait se rendormir et les choses s'inverseraient? Le rêve revient à s'évader, mais quand tout s'écroule? Le réveil est encore si difficile. Quand nos pires cauchemars deviennent réalité...

Mais que signifient nos rêves ?

L'interprétation des rêves, selon Freud correspond aux mêmes significations : de mêmes rêves faits pendant différentes périodes de notre vie qui se répetent,  les situations qui reviennent. Les interprétations peuvent révéler des choses concrètes en opposition à la dimension fictive de cet onirisme en nous. 

Et pourtant, que faire quand nos rêves nous rattrapent? Et si la vie était un rêve?

 

Camille.R.2nde7

Poème : Personne ne m'avait dit...

utilisateur | 04 juin, 2013 19:08

 

Personne ne m'avait dit...

 

Personne ne m'avait dit

que par une douce nuit,

je ferai un rêve

 

je voulais que ce rêve dure toute la vie

mais personne ne m'avait dit,

que de rêver, c'était interdit

 

Personne ne m'avait dit

que dans mon sommeil, je t'apercevrai,

je n'en revenais pas, tu avais l'air si vrai

 

tu m'attirais, je t'ai suivi

j'en étais sûre, je t'avais trouvé

 

Personne ne m'avais dit

que, comme un conte de fée, tu serais

aucun doute, je devais me réveiller

 

J'aurai pu tout te dire

si j'avais su

comment l'écrire

mais personne ne m'avait dit

 

Personne ne m'avait dit,

que, magique tu ressortirais

même féerique tu me plaisais !

 

Personne ne m'avait dit,

que je devais prendre soin de toi

pour que tu te réalises

 

J'ai trop rêvé de toi, seulement aujourd'hui tu n'es plus là...

 

Alors oui, personne ne m'avait dit,

que, peut-être, le rêve est simplement fait pour rêver...

 

alt

Marie-Lou P. 2 nde 7

Tableau : Reve causé par le vol d'une abeille autour d'une pomme- grenade une seconde avant l'eveil.

utilisateur | 04 juin, 2013 12:38

 

Gala , la femme de Dali a raconté un rêve à Dali provoqué par le bruit d'une abeille autour d'une pomme-grenade .Dali fasciné par ce reve décida de le peindre. Ce tableau est devenu l'un des plus célebre.

 alt

 

Il représente la dormeuse et son rêve . Les éléments réels : la grenade et l'abeille sont au premier plan et le bourdonnement de l'abeille va déclencher le rêve. Le caractere piquant de l'abeille entraine des images de poissons, des tigres , et du fusil. Ce sont des images qui contiennent de la violence . Ce qui contraste avec l'attitude de la dormeuse. Les éléments du rêve de ce tableau sont la grosse grenade qui fait pensée à la grenade qui elle est réelle, la grosse rascasse , les tigres et le fusil à la violence de la piqûre de l'abeille. Et l'éléphant avec de très longues pattes qui font penser à celles d'une araignée portant un obélisque. La femme est alongée, nue est semble paisible ce qui est en contradiction avec son rêve. Le décor du tableau ne paraît pas très réel car la mer est trop calme et la lumière se diffuse pas, elle n'est pas naturelle il y a des crontastes et la lumiere est semblabe a celle d'un halogène .

Nous pensons que ce tableau représente bien le rêve car le rêve est en grande partie imaginaire est celui ci montre bien a quel point l'imagination est présente.

 

Pauline.M Fanny.A 2nd 2

 

Le rêve entre la réalité et la fiction

utilisateur | 04 juin, 2013 12:34

 

Le rêve entre la réalité et la fiction

 

Le rêve est un désir profond, dont la personne n'a généralement pas conscience. Le rêve peut ressembler à la réalité, mais il peut aussi être le fruit de notre imagination, tout en restant un désir refoulé. Mais comment faire la différence entre la réalité, et le rêve  ?  Si nous rêvons de voler dans les airs, cela ne pourrait être la réalité, ni devenir réalité, mais ça reste un désir. Par contre si nous rêvons, par exemple, d'une ou plusieurs personnes en particulier il sera difficile de trouver la différence entre le rêve et le réel.

Le rêve ressemblant à la réalité peut aussi être utilisé en littérature ou en cinématographie pour dénoncer ou pour argumenter comme par exemple dans les films fantastiques notamment «  Les âmes vagabondes  » qui parle d'une espèce, les Âmes, qui prend le contrôle de la Terre et de ses habitants pour rendre le monde meilleur. Ce qui dénonce en quelque sorte notre société, et plus généralement la nature de l'Homme. C'est une forme de rêve pour les Âmes qui souhaitent rendre parfait le monde qu'elles contrôlent.

Matthithia

Nos illusions perdues avec le temps.

utilisateur | 04 juin, 2013 12:20

Etant enfant nous sommes insouciants. Cette insouciance est due à la protection parentale que l'on nous offre face au monde extérieur. Petit nous avons une vision simpliste est facile d'accès de ce qui nous entoure. Un enfant trouvera tout à fait naturel de recevoir un cadeau ou un peu d'argent en échange d'une dent tombée récemment. Il trouvera normal d'avoir une multitude de cadeaux à Noël apportés par un homme habillé de rouge se déplaçant sur un traîneau volant tiré par des raines magiques.

Enfant, chacun de nous possède une vision du Monde qui nous semble idéale. Nous sommes bercés pendant toute notre enfance par des histoires que nous racontent nos parents. Ces contes où tout fini bien, où les princesses et autres créatures magiques vivent dans un Monde fantastique.

En grandissant cette illusion de facilité s'estompe, majoritairement à l'adolescence, où l'envie de tester ses limites, d'affronter l'inconnu, naît en nous. Nos idées prennent formes, nos opinions se concrétisent et nous apprenons à penser par nous même. Des rêves différents qui entraînent d'autres envies. Cette envie de partir, de découvrir le Monde, rêver d'amour et de joie, devenir qui nous voulons et pouvoir faire tout se dont on a envie. C'est à ce moment là que nous nous rendons compte que nos pensées d'enfants étaient brouillées, enjolivées par cette insouciance.

Prendre conscience des difficultés qui nous attendent, que tout n'est pas acquis simplement. Se libérer de la protection parentale, de cette bulle dans laquelle on nous a enfermé depuis notre plus jeune âge. Le brouillard s'estompe, nous voyons les choses telles qu'elles sont. Les villes paraissent moins grandes, les journées plus courtes, le Soleil moins brillant et les couleurs moins vives. Pour finir arrive le temps où nous n'avons plus peur de la Nuit, de toutes ces ombres qui nous térrorisaient, de ces monstres qui habitaient nos cauchemars, ce temps où arrive le soir et que nous n'avons plus peur du noir. La seule chose qui finit par nous effrayer est ce moment où il faudra partir, prendre son envol et quitter la maison, faire les bons choix et ne pas se tromper.

Oui, la question n'est plus de savoir quel type de monstre se cache sous le lit avant de dormir, la question est finalement de savoir dire comment construire notre avenir.

                                                                                                                                             Olivia .R 2nd7

Le rêve et l'inconscient ..

utilisateur | 04 juin, 2013 12:19

 

Est-ce que nous savons que nous rêvons ou bien nous sommes totalement inconscients de ce fait? En général , un rêve peut nous amener à comprendre une personne,  sa vie, les problèmes qu'elle rencontre tout au long de son existence. Cependant , nous ne pouvons pas choisir de quoi nous allons rêver , cela est totalement inconscient de notre part .Un rêve peut être souvent révélateur d'un état d'esprit . Quand nous rêvons , on ne peut pas savoir s'il on est dans la réalité ou pas au point de se réveiller en croyant que tout ce que l' on a rêvé est pure réalité. Cependant ,tous les réveils ne sont pas les mêmes … Onpeut très bien se réveiller en croyant que ce que nous avons rêvé est pure et simple réalité , comme si cela avait été vécu ou bien encore on peut se réveiller en ne croyant pas vivre ce que l'on rêve … Dans un rêve on peut retrouver des éléments qui nous tracassent dans la vie de tous les jours , ou bien encore des événements marquants qui mènent à un rêve récurrent .Mais cependant , tous les rêves n'ont pas forcément une signification , c'est à ce moment -là que rentre en jeu notre inconscient:  on ne choisit pas toujours ce dont on rêve, notre cerveau improvise , sans que ce le rêve ait une signification . Un rêve dépend souvent aussi des choses qui se sont passées au cours de la journée... Un examen ou bien un autre événement qui aurait pu nous marquer .

Or , quand nous dormons nous ne rêvons pas forcement : des fois , on ressent comme une sensation d’inexistence , comme si on n'avait jamais fait partie de ce monde … Mais le rêve n'est pas forcement inutile : il peut mener à mettre un terme à une réflexion à laquelle on ne trouvait pas de solutions ou bien elle peut nous rappeler quelque chose auquel on n'avait pas pensé depuis quelques temps . Des fois , certains reviennent à l’intérieur même de leur rêves .Comment pouvons nous définir un rêve ? A quoi sert-il ? Est-ce que les rêves ont-ils obligatoirement une signification ? Est ce que les rêves sont ici pour nous retranscrire la réalité ou bien sont-ils les éléments de notre imagination ?

 

Le film comme une fable veut nous délivrer un message, lequel?

utilisateur | 04 juin, 2013 12:18

Dans le film Néo, l'élu, est enfermé dans un mon parallèle au monde réel appelé "La Matrice". Néo est un "génie" de l'informatique c'est un programmateur, il passe ses journées sur l'ordinateur ,que ce soit dans sa vie privée comme au travail. A la recherche d'un dénommé Morpheus, un jour ce même homme vient le chercher pour lui expliquer son devenir et son rôle d'élu. Néo sera sorti de la Matrice pour exercer son rôle d'élu et donc supprimer tous les agents existants dans la Matrice, à la recherche des codes de sortie.

C'est à partir de ce moment qu'on peut enfin comprendre l'histoire de Matrix mais en même temps comprendre le message que veut nous délivrer le film. Le monde réel comme nous pouvons le connaître nous est symbolisé dans le film par la Matrice. C'est à ce moment de l'histoire que Néo prend conscience que tout ce qu'il l'entoure n'est que rêve et illusion mais surtout que ce n'est que virtuel. Il prend conscience que tout est programme et que même les hommes sont programmés à une destinée. Néo a quand même du mal à y croire car pour lui c'est entre réalité et illusion car il doit prendre conscience que tout ce qu'il a vécu depuis sa naissance n'est qu'illusion et programme informatique.

Le film a pour but de nous faire réfléchir, il nous inscite à comparer le monde illusoire de Néo, la Matrice, à notre monde. C'est à partir de là que le message fait surface, le monde réel dans Matrix symbolise en réalité le monde dans lequel on vit. Un monde dans lequel tout nous est imposé par les médias, les politiques et les publicité, un monde dans lequel nous sommes éblouis par ses dirigeants, un monde dans lequel on s'éfforce de suivre le cours, comme des moutons, un monde dans lequel on se laisse diriger comme des marionettes par les grandes mains des médias et des politiques. Nous vivons dans une sorte de système où tout nous est imposé, comme des programmes crées dans un seul but le but de suivre, d'écouter et d'agir naïvement. Un système dans lequel nous sommes bercés depuis la plus tendre enfance, un système dont nous sommes tous dépendants mais surtout un système dans lequel nous ne pouvons pas sortir.

Mais ceci ne reste que mon avis, libre à vous de croire si nous sommes vraiment dépendants de ce "système" ou si nous sommes libres créateur de notre destin.

 

 

Brahim

Rêve ou réalité ?

utilisateur | 03 juin, 2013 21:09

 

Rêve ou réalité ?

 

Il y a plusieurs types de rêves ainsi que plusieurs parties : le rêve et le réveil. Il y a le rêve qui vous fait froid dans le dos et qui vous donne envie de vous réveillez ou il y a encore celui qui vous pousse à y rester le plus longtemps possible afin de profiter le plus de ce moment irréel. Certains rêves peuvent paraître tellement réels qu'ils pourraient vous convaincre que cela s'est réellement passé. Parfois même, lorsque vous rêvez et que vous vous réveillez dans un autre rêve, ce dernier rêve paraît réel, mais ce n'est qu'une image, c'est l'imagination, un peu comme les mirages, tout cela reste irréel. Ceci est la première partie du rêve, la dernière est lorsque vous vous réveillez et que la réalité apparaît enfin ; ce réveil peut vous faire pleurer, rire ou encore sourire et va se dissiper au fil du temps pour ne laisser quelques souvenirs ou même plus rien du tout dans votre esprit. Il se peut que ces rêves fassent apparaître des personnes que vous ne connaissez pas et que vous croiserez un jour peut être dans la réalité ce qui vous donnera une sorte de “flash”. Les rêves pourront vous convaincre de quelque chose, de placer une idée dans votre esprit ou encore de vous faire réfléchir. Certains viennent de votre imagination, de votre vie quotidienne comme l'apparition des cauchemars lors de la vision d'un film d'horreur ou encore à cause de problèmes psychologiques. Il y aussi ce que j'appelle les “néants”, les nuits où tout est noir, est -ce que le rêve est vide ?ou est ce possible de ne plus rêver ? Qui pourra nous dire de quoi nos rêves sont faits et ce qu'ils signifient ? Pourra-t-on un jour trouver une machine pour les enregistrer afin de nous remémorer les instants où nous pourrions être heureux quand rien ne va ? Parfois le rêve ne vaut-il pas mieux que la réalité ? Tant de questions qui nous trottent dans la tête et auxquelles nous ne pourront jamais répondre. Il paraît que les adultes rêvent moins que les enfants, peut être qu'en prenant de la maturité on ne peut plus rêver d'un beau garçon, de poneys roses, ou d'une utopie, de notre monde parfait ?

Chloé L. 2°3

 

 

Rêve ou Réalité à travers Matrix

utilisateur | 03 juin, 2013 20:53

Néo est donc un programmateur vivant dans un monde qui lui semble « réel ». Un jour, il rencontre, Trinity, une hackeuse célèbre qui a trouvé sa trace et l’a contacté. Cette femme va le mener à Morpheus, un deuxième célèbre pirate informatique vivement recherché. Dans les jours qui suivent, Néo se fait agresser sur son lieu de travail par des hommes étrangement semblables qui lui font pénétrer un objet électronique semblable à un insecte par le nombril, Néo ne peut pas crier, il se réveille dans son lit soudainement. Etait-ce un rêve ?

Morpheus va rencontrer Néo quelques temps plus tard et lui soumet une vérité différente de celle connue par Néo : le monde dans lequel il vit n’est qu’illusion par laquelle il est bercé depuis sa naissance, une illusion qui ne l’aurait jamais laissé imaginer qu’une autre réalité pouvait exister. Cette autre réalité est que le monde dans lequel vit Néo est inventé, tel un programme informatique, et que le monde réel en est fait un monde détruit et dirigé par les machines, où les humains restant vivent en sous-sol dans la dernière ville humaine libre : Zion. Néo a beaucoup de mal à imaginer tout cela, mais après avoir vu Trinity lui sortir l’insecte de son corps, il accepte d’imaginer cette possibilité  plausible et part avec Morpheus. Il va s’installer dans une machine et rentre dans un monde différent de tout ce qu’il a pu voir dans  sa vie après avoir touché un miroir « liquide » qui va recouvrir son corps. Il est en train d’effectuer sa transition dans la réalité que veut lui présenter Morpheus.

Il se retrouve ensuite dans un berceau dans lequel il baigne dans un liquide visqueux. Où se trouve-t-il donc ? Il ne reconnaît pas cet endroit. Est-il en train de rêver ? Une machine s’approche de lui, l’attrape à la gorge et débranche un câble branché dans sa nuque. Il tombe au fond du berceau et se fait aspirer, il tombe dans une fosse dans laquelle il est récupérer par un vaisseau. Néo est enfin arrivé dans le monde réel. Il se rend compte au fur et à mesure de son histoire que le monde dans lequel il vivait était totalement imaginaire. Il pourra ensuite le contrôler, légèrement au début en marchant sur les murs, en esquivant les balles des agents de la Matrice, puis il arrive à l’apogée de sa maîtrise de la Matrice : il arrête les balles d’armes à feu à sa guise. Nous observons donc que notre monde réel correspond à la Matrice, mais que dans ce film il existe une autre réalité que la Matrice qui est le monde réel des humains. Mais la différence qui apparaît entre nous-même et le film et que le monde de nos rêves est pour nous plus agréable que le monde réel, alors que dans Matrix, la Matrice qui est très semblables à notre est pour agréable à vivre que leur réalité à eux.

   Wandrille d. S. 2nde6

 

Les cauchemars

utilisateur | 03 juin, 2013 19:25

Un cauchemar est une manifestation onirique, durant le sommeil paradoxal (la 3e
phase du sommeil) qui peut causer un fort choc émotionnel négatif sur l'esprit,
en général de la peur ou de l'horreur, mais également de l'anxiété et une
profonde tristesse. Ce type de rêve peut impliquer une ou plusieurs situations
de danger, de mal-être et de terreur psychologique. Les individus se réveillent
souvent dans un état de stress et certains ont du mal à retrouver le sommeil
durant une période. Il existe 2 types de rêves :

Mauvais rêve : dans le langage populaire, le cauchemar est un mauvais rêve. Cette idée perdure en
psychanalyse. Le DSM-IV dans sa classification des troubles du sommeil oppose
le cauchemar aux terreurs nocturnes. En effet, le cauchemar est bien loin des
descriptions historiques et ne colle plus avec les descriptions initiales (suffocation,
état lourd, poids lourd, serrement, oppression, forte pression). Il y a comme
un nouveau changement de la définition du cauchemar.

Terreur nocturne et paralysie du sommeil : on distingue aussi deux autres types de cauchemar. La
première est la terreur nocturne : la terreur nocturne est particulière du fait
qu'elle est innommable. Le rêveur ne s'en souvient pas lors de son réveil. Elle
ne s'intégre pas dans un scénario et elle est plutôt faite de signes physiques
telles que la transpiration, des difficultés à respirer, une sensation de poids
sur la poitrine, agitation ou cris. Le retour à la conscience normale est plus
ou moins long, et le rêveur peut se rendormir comme si de rien n'était. La deuxième,
celle de la paralysie du sommeil, est définie comme étant un éveil pendant la
période du sommeil. Elle provoque des symptômes d'angoisse, de peurs, les mêmes
que ceux des terreurs nocturnes (sauf le fait que l’on ne se souvienne pas de
ces dernières). Ces deux sortes de rêves ont un rapport certain avec le
cauchemar. Mais  elles ne peuvent, chacune séparément, définir le cauchemar dans
son intégralité.

Kevin et les jeux vidéos..

utilisateur | 28 mai, 2013 12:52

« "Entrée"... La page s'ouvre. Kévin jette un coup d'œil rapide et identifie les choix qui s'offrent à lui dans la poursuite de sa quête. Il clique sur la fiole d'invisibilité et sur un poignard. Il aimerait aussi ces baskets qui lui permettraient d'aller bien plus vite, mais il n'a plus de crédit... Frustration... Il retourne alors dans le jeu et demande alors: "Pourquoi t'es pas connecté, Alex ?" A ce moment là,il aurait préféré être accompagné dans sa quête, puisque son personnage poursuit sans états d'âme sa course dans les allées d'une forêt, d'où surgissent de multiples créatures.

Autour de Kévin, un nouveau décor est visible, des vêtements éparpillés depuis des semaines,des bouteilles de soda abandonnées sur la moquette, et des revues de jeux recouvrent le sol et une partie de son lit. L'ampoule de sa lampe de bureau n'éclaire même plus. La lumière de son écran domine la pièce. Soudain,une voix le surprend, celle de sa mère: "Kev, va à la douche!" "Pas maintenant, c'est important...". En plein combat avec des créatures, Kévin lutte aussi avec d'autres forces plus difficiles à tuer : "Alex, tu fous quoi ?" D'un geste sauvage, Kévin se saisit de son portable et s'empresse d'appeler son ami Alex. Plus de crédit... Frustration... "Pourquoi il se connecte pas lui ?"

Pour se changer les idées,Kévin ouvre une nouvelle fenêtre et décompresse en visionnant Des images drôles; Il ne s'en lasse pas.

Derrière lui sa mère est entrée dans sa chambre, elle ouvre la fenêtre et lui adresse la parole, mais il ne l'entend pas. »

 


Analyse:
Les jeux vidéos sont de plus en plus réalistes au fur et à mesure du temps. Les jeunes sont les utilisateurs les plus fréquents. En général, ceux-ci s'en servent comme défouloir, divertissement, dans le but de s'évader dans un monde autre que le leur afin de se créer une autre identité et donc d'oublier les soucis personnels et quotidiens.
Malgré les nombreux avantages que ceux-ci apportent aux jeunes,on aperçoit quelques inconvénients majeurs tels que la violence, l'addiction, des changements de comportements de l'individu. Ils se trouvent conscients de leurs propre réalité mais leurs esprits se trouvent constamment plongés dans les jeux. C'est ici, qu'est représenté le jeu entre rêve et réalité. Les joueurs sont projetés comme dans un monde parallèle, ils quittent alors la réalité pour entrer dans ce nouveau monde fictionnel et perdent pieds.

Les jeux peuvent ancrer dans l'esprit des images fortes, pouvant rester dans le subconscient du jeune.

 

 

 Manon P. et   Jade G. 2nd 3

 

Les différentes formes des rêves à travers Matrix

utilisateur | 18 décembre, 2012 14:11

Nous rêvons à partir d’évènements vécus dans notre vie réelle. Nos rêves ne sont pas contrôlés et peuvent être compréhensibles si l’on arrive à lier ce dont nous avons rêvé à l’expérience vécue. Par exemple, lorsqu’il nous arrive de faire des cauchemars après avoir vu un film d’horreur qui nous a marqué, on peut supposer que nous nous sommes identifiés au personnage principal au cours de notre rêve, ou bien lorsque l’on fait un rêve agréable après avoir vu un film dont le héros mène la vie dont nous rêvons. Au contraire, dans Matrix, le rêve est montré comme une fiction, un univers programmé dans lequel on peut pénétrer mais ce dans le but de modifier le futur, plus précisément d’empêcher les machines de détruire la ville dans le film. Donc, contrairement au rêve que nous connaissons tous, la forme de rêves que l’on peut observer dans Matrix met en scène un espace créé à partir du monde réel mais cependant contrôlé dans le but de modifier la réalité ; en effet, Néo a pour but dans le film de défendre sa ville des machines en combattant les agents à l’intérieur de la Matrice. Ces agents sont comparables à des virus dans un monde informatique : la Matrice ; et ils ont pour but de trouver un moyen qui permettrait aux machines de pénétrer dans la ville. On peut aussi distinguer de ces deux formes de rêves, le rêve qui correspond à un but, un idéal que l’on a pour but d’atteindre dans sa vie. Néo, lui, a pour but de protéger les hommes. On suit son parcourt à travers le film : il débute son aventure et se fait battre par les agents de la Matrice, puis parvient à se défendre de mieux en mieux jusqu'à réussir à contrôler la Matrice et à vaincre les agents. Néo est donc sur la bonne voie pour accomplir son rêve.

Wandrille d. S. 2nde 6

 
Accessible and Valid XHTML 1.0 Strict and CSS
Powered by LifeType - Design by BalearWeb