Les mystères de l'inconscient

L'anorexie

freud | 25 janvier, 2016 10:50

La faim dite psychologique est avant tout une envie. Cette envie peut apparaitre d'un coup, indépendamment des heures de repas. Elle se manifeste par un besoin souvent irrésistible de manger un produit que l'on sent ou que l'on voit. Le cerveau est responsable de ce trouble. Cette envie peut être un reflexe et peut s'accentuer lorsque l'on ressent une émotion intense que l'on n'arrive pas à contrôler, ou lorsque l'on est inactif.                                                                                                                                                                                

Une fois cette « faim » satisfaite, nous éprouvons généralement un sentiment de culpabilité.Ce sentiment est à l'origine de certaines maladies tel que l'anorexie ou l'obésité, car à partir d'un certain point nous devenons incapables de différencier la faim psychologique de la faim physiologique.

Les causes de l'anorexie peuvent être liées à la recherche de certains contrats (par exemple mannequin/danseuse) où il faut atteindre un poid ideal.

L'anorexie mentale se caractérise par un refus d'alimentation parfois organisée. C'est une maladie grave qui rend le corps faible. Elle touche le plus souvent des femmes et commence vers l'âge de 12 ans. Chez les hommes c'est particulièrement grave car elle peut les entrainer vers la schizophrénie.

L' anorexie n'est qu'une constatation d'une perte d'appétit,ce n'est pas le nom de la maladie.  

Pour conclure l'anorexie est une maladie très grave qu'il ne faut pas prendre a la légère.

MC LR

La théorie des pulsions, des instincts et de la séduction.

freud | 25 janvier, 2016 10:46

Dans une idée complexe où l'inconscient serait le lieu de nos pensées refoulées, il y aurait quand même des choses qui permettraient de trahir notre inconscient. Comme les lapsus et mouvements révélateurs.Nous allons donc faire une étude sur la théorie des instincts et des pulsions, ils forment une dualité complexe que nous chercherons à déterminer.Il faut déjà commencer par comprendre et définir certains termes. Le Moi, désignation la partie de la personnalité assurant les fonctions conscientes, le Ça, sert de réservoir à toute les pulsions inconscientes qui nous animent, et le Surmoi, représente une intériorisation des interdits parentaux, une puissance interdits  dont le Moi est obligé de tenir compte.Il y une dualité entre la théorie des instincts et des pulsions. Les pulsions fondamentales sont la pulsion de vie et de mort, et les instincts primaires sont l'instinct social et l'instinct sexuel. Dans un premier temps, Sigmund Freud construit la théorie de la séduction selon laquelle les enfants subissent des traumatismes, quand ils vivent des viols incestueux. Puis, plus tard, il abandonnera cette théorie pour la théorie des instincts. Il prend pour exemple des jeunes femmes qui se confient sur de soit disant viol d'un de leurs parents proches. Freud arrive à la conclusion qu'elles mentent, il pense que c'est en fait un fantasme développé à l'âge de l'enfance, mais ne pouvant pas l'assumer, parce que socialement inacceptable, elles se convainquent de s'être réellement faites violer.
Chez freud une théorie a été mise de côté (la théorie de la séduction) pour laisser place à une deuxieme : la théorie des pulsions. La théorie de la séduction paraissait juste. Tout ce qui concerne l'inconscient est complexe; et difficile à prouver. C'est un domaine qu'il faut interpréter suivant nos propres idéologies et qui n'est pas scientifique.  Le critère décisif pour le patient pourrait être la comprehension du thérapeute.

J.G - C.S - Y.G - N.K 2nde5 

Le rêve

freud | 19 janvier, 2016 11:29

Le rêve

Le rêve réveil notre inconscient et fait surgir les détails les plus importants que l'on vit dans la journée , certains rêve peuvent faire ressortir des sentiments enfoui en nous , comme la culpabilité la peur le doute ...

Souvent les rêves peuvent être absurde ou au contraire si réaliste que nous pouvons les confondre avec la réalité .

Chaque individu rêve pendant son sommeil , mais au réveil ne s'en souviens pas forcément .

                                                                                                                                                                     J-H C-R A-R

Que sont les rêves ?

freud | 19 janvier, 2016 11:19

Les rêves n'ont pas forcément de lien avec la réalité, ils se dégagent de notre inconscient, ces derniers contiennent des éléments réels et fictifs en rapport avec notre vécu. Nous pouvons en discerner un sens mais il faut en analyser chaque constituant en se référant à nos préoccupations qui nous touchent et nous affectent au quotidien.

De M.H, J.B-P et J.B.

La névrose de Marnie.

freud | 18 janvier, 2016 10:52

Synopsis sur le film pas de printemps pour Marnie :

 

Margaret Edgar de son surnom Marnie dévalise les coffres forts, un par un de ses employeurs. Mark Rutland, un éditeur, décide de l'embaucher comme secrétaire. Lorsque qu'il est en train de tomber éperdument amoureux d'elle, il la surprend en train de le cambrioler. Au lieu de la dénoncer il l'oblige à l'épouser dans le but de l'aider à combattre sa névrose qu'il découvre peu à peu en faisant connaissance avec elle. Celle- ci a peur de l'orage, de la couleur rouge et des attouchements des hommes. Tout au long de cet article nous allons voir et approfondir ses névroses.

 

Mark veut comprendre pourquoi elle a peur et tente de retourner en arrière dans l'inconscient de Marnie. En effet, elle est traumatisée par les hommes et fait d'affreux cauchemars dus au fait que lorsqu'elle était petite une soirée d'orage sa mère reçut la visite d'un marin car elle vit de ses charmes. Marnie ayant peur de l'orage le marin vient la réconforter mais il lui porte un peu trop d'attachements , elle a peur et elle crie. Sa mère arrive et elle commence à frapper le marin. Le marin tente de se débattre et tombe sur la mère de Marnie et meurt sur le coup.

 

Marnie est névrosée, en effet elle a des troubles de personnalité lorsque qu"elle commet des faits illégaux.Elle oublie les méfaits qu'elle commet car elle est comme dans un état second. Elle n'a aucun soutien familial elle n'a pas d'équilibre psychologique dans sa vie avant de rencontrer Marc. 

 

Pour faire resurgir les souvenirs de Marnie, Marc frappe trois coups avec son poing sur le mur c'est à ce moment là que l'inconscient prend le dessus et prend place dans le cerveau de Marnie et contrôle les faits et gestes de celle-ci: les résistances de l'inconscient tombent, et Marnie revit comme si elle était enfant la scène du traumatisme. Cela lui permettra de comprendre l'élément déclencheur et la cacophonie de ses comportements bizarres.

 Le gardien de la conscience ouvre ses portes et libère l'inconscient: alors la guérison devient possible. 

  1. Pas de printemps pour Marnie



J.H, M.R, E.M 2nd 9


 

L'interprétation des névroses de Marnie.

freud | 18 janvier, 2016 10:28

alt

Marnie est une voleuse, kleptomane elle part avec la caisse de l'entreprise où elle travaille, change d'identité et d'apparence mais Mark Rutland la reconnait, il l'avait vu travailler chez Strutt directeur de la maison d'édition, il n'en laisse rien paraître et il insiste ppourl'embaucher comme secrétaire comptable. Il lui fait la cour sans succès sous des pulsions elle disparait en emportant le contenu de ce coffre fort de la maison Rutland.

S'apercevant du vol, Mark remplace l'argent volé et la retrouve pour la ramener à Philadelphie. Plutôt que de la livrer à la police, il l'épouse ! Elle n'a pas le choix... Le voyage de noces en bateau est un désastre. Marnie est totalement frigide face à Mark qui ne peut l'approcher et tente de se suicider suite à l'attitude de Mark. Terrorisée par la couleur rouge, sujette à d'horribles cauchemars, Marnie est une névrosée. Mark va essayer de lui faire interpréter cette névrose, de lui faire comprendre ceci sera moins douloureux que l'impasse dans laquelle elle est. Il va faire office de thérapeute tentant de la conduire vers une sorte de vérité du traumatisme. par le traitement psychanalytique de la parole, les cauchemars de Marnie, sa névrose, son traumatisme, son rejet, ses phobies, celle du rouge et des hommes. C'est l'idée que l'inconscient s'exprime quand on ne réfléchit pas, en le laissant s'exprimer, (en l'analysant) on peut découvrir le traumatisme et donc le réparer ( analyse et interprétation du rêve).

       Mark entraîne Marnie à Baltimore afin d'obtenir de sa mère le secret de sa névrose, un secret abominable puisqu'il s'agit d'un meurtre commis par Marnie quand elle avait cinq ans pour défendre sa mère, prostituée, qui s'était maladroitement mise en colère contre le marin, essayant de calmer la petite fille endormie prise de cauchemars. Le marin dans sa chute avait cassé la jambe de la mère de Marnie. Il ne fait aucun doute que Marnie, en possession de ce douloureux secret, pourra guérir avec l'aide de Mark qui pose néanmoins un problème de déontologie puisqu'il est le mari.

Marnie est névrosée et ses névroses se transforment en  graves troubles du comportement qui l'empêche de vivre. Même le sommeil de Marnie n'est pas très réparateur, elle fait beaucoup de cauchemars. Freud affirme que le rêve est un désir réalisé, c'est un moyen anodin d'exprimer des pulsions refoulées. Cette hypothèse est justifiée dans ce film car Marnie refoulant ses peurs et son passé dans son inconscient rêve parfois de ce qu'il s'est passé et tente d'oublier. Toutes ses peurs de la vie quotidienne ont une signification. par exemple la peur du rouge qui est due au sang qu'elle a vu. Marnie ne se rappelle pas de ce qui s'est passé dans sa petite enfance et ne sait donc pas pourquoi elle a tant de problèmes.

Pour Freud, la connaissance de soi est nécessaire à la guérison et à l'équilibre de la personnalité. Il faut remonter aux idées inconscientes responsables de la souffrance pour les rendre conscientes et supprimer le conflit.

C'est ce que fait Mark en faisant remonter ses souvenirs à la surface. En faisant cela il aide Marnie à mettre fin à ses névroses.

Il est donc possible d'analyser un rêve seulement si une personne extérieure cherche à comprendre et à déterminer notre caractère et nos angoisses grâce à notre inconscient.

Jules BP, Marie C - 2nde9.

L'interprétation des névroses de Marnie.

freud | 18 janvier, 2016 10:28

alt

Marnie est une voleuse, kleptomane elle part avec la caisse de l'entreprise où elle travaille, change d'identité et d'apparence mais Mark Rutland la reconnait, il l'avait vu travailler chez Strutt directeur de la maison d'édition, il n'en laisse rien paraître et il insiste ppourl'embaucher comme secrétaire comptable. Il lui fait la cour sans succès sous des pulsions elle disparait en emportant le contenu de ce coffre fort de la maison Rutland.

S'apercevant du vol, Mark remplace l'argent volé et la retrouve pour la ramener à Philadelphie. Plutôt que de la livrer à la police, il l'épouse ! Elle n'a pas le choix... Le voyage de noces en bateau est un désastre. Marnie est totalement frigide face à Mark qui ne peut l'approcher et tente de se suicider suite à l'attitude de Mark. Terrorisée par la couleur rouge, sujette à d'horribles cauchemars, Marnie est une névrosée. Mark va essayer de lui faire interpréter cette névrose, de lui faire comprendre ceci sera moins douloureux que l'impasse dans laquelle elle est. Il va faire office de thérapeute tentant de la conduire vers une sorte de vérité du traumatisme. par le traitement psychanalytique de la parole, les cauchemars de Marnie, sa névrose, son traumatisme, son rejet, ses phobies, celle du rouge et des hommes. C'est l'idée que l'inconscient s'exprime quand on ne réfléchit pas, en le laissant s'exprimer, (en l'analysant) on peut découvrir le traumatisme et donc le réparer ( analyse et interprétation du rêve).

       Mark entraîne Marnie à Baltimore afin d'obtenir de sa mère le secret de sa névrose, un secret abominable puisqu'il s'agit d'un meurtre commis par Marnie quand elle avait cinq ans pour défendre sa mère, prostituée, qui s'était maladroitement mise en colère contre le marin, essayant de calmer la petite fille endormie prise de cauchemars. Le marin dans sa chute avait cassé la jambe de la mère de Marnie. Il ne fait aucun doute que Marnie, en possession de ce douloureux secret, pourra guérir avec l'aide de Mark qui pose néanmoins un problème de déontologie puisqu'il est le mari.

Marnie est névrosée et ses névroses se transforment en  graves troubles du comportement qui l'empêche de vivre. Même le sommeil de Marnie n'est pas très réparateur, elle fait beaucoup de cauchemars. Freud affirme que le rêve est un désir réalisé, c'est un moyen anodin d'exprimer des pulsions refoulées. Cette hypothèse est justifiée dans ce film car Marnie refoulant ses peurs et son passé dans son inconscient rêve parfois de ce qu'il s'est passé et tente d'oublier. Toutes ses peurs de la vie quotidienne ont une signification. par exemple la peur du rouge qui est due au sang qu'elle a vu. Marnie ne se rappelle pas de ce qui s'est passé dans sa petite enfance et ne sait donc pas pourquoi elle a tant de problèmes.

Pour Freud, la connaissance de soi est nécessaire à la guérison et à l'équilibre de la personnalité. Il faut remonter aux idées inconscientes responsables de la souffrance pour les rendre conscientes et supprimer le conflit.

C'est ce que fait Mark en faisant remonter ses souvenirs à la surface. En faisant cela il aide Marnie à mettre fin à ses névroses.

Il est donc possible d'analyser un rêve seulement si une personne extérieure cherche à comprendre et à déterminer notre caractère et nos angoisses grâce à notre inconscient.

Jules BP, Marie C - 2nde9.

Un reve perturbant

freud | 11 janvier, 2016 10:51

Un rêve perturbant

        Une patiente explique son rêve. "Je me trouvais dans la salle de bain, devant le miroir alors que ma mère coupait mes cheveux contre mon gré. C'était horrible.", cette patiente n'a pas pu continuer son témoignage. Notre psychanalyste explique. " Nous remarquons que la mère est un exemple de féminité et que le port des cheveux longs en est le symbole. Ainsi, un équilibre s'effondre lorsque une telle contradiction est exprimée. Le patient le ressent comme une trahison de la personne en laquelle il a le plus confiance"

Les cheveux sont un cliché typique du genre féminin, de la féminité! le fait que la mère de cette patiente lui coupe les cheveux, c'est comme si elle lui enlevait une part de sa féminité soit, par preuve de jalousie ou de désespoir. La patiente peut donc le prendre comme une provocation ou un signe. Elle peut même être traumatisée de peur que cela se passe dans la réalité.

En théorie, la fille crée sa féminité sur l'exemple que donne sa propre mère. Donc, la mère et la fille ne sont pas censées être en compétition, mais à travers ce rêve on peut ressentir une rivalité entre elles. Cette rivalité peut être expliquée par une même obsession pour attirer l'attention du père.

La patiente passe par plusieurs émotions et sensations désagréables, comme l'angoisse, la peur, le stress... Ce rêve est donc un cauchemar

 

Camille.C 2nd5 ; Constance.P 2nd8

Les mystères de l'inconscient : troubles de Marnie

freud | 01 décembre, 2015 11:36

Les mystères de l'inconscient

 

Le film « pas de printemps pour Marnie » parle d'une jeune femme nommée Marnie, qui est employée dans un bureau. Ensuite, elle vole l'argent de cette agence. Elle rencontre un homme qui travaille avec elle et qui par la suite devient son mari. Celui -ci s'aperçoit qu'elle a des troubles comportementaux et veut l'aider. Pour la guérir de ces troubles, il vas lui faire revenir à l'esprit la situation qui l'a traumatisée dans son enfance et que son inconscient a mis de côté.

 

Marnie rencontre des troubles comportementaux, comme la kleptomanie, la frigidité, la peur de l'orage, ou encore la peur du rouge. Il lui empêche de vivre correctement. A la fin du film on apprend la cause de ses troubles. Sa mère se « vendait » à des clients à domicile, la prostitution de sa mère, lui a fais avoir des blocages sexuels ; Le dégoût des hommes. Marnie un soir, pendant son enfance, a tué l'un des clients de sa mère pour la défendre, se qui explique la phobie du rouge, qui fais référence au sang de la victime. Enfin le soir du meurtre, il y avait beaucoup d'orages. Marnie avait oublié cette nuit, son inconscient l'avais mis de côté ; ce qui lui a créé des troubles comportementaux. Une fois avoir retrouvé sa mémoire, ces troubles allaient pourvoir enfin guérir.

 

AT. LS.

Marni

freud | 01 décembre, 2015 11:33

Drame réalisé en1964 par Alfred Hitchcock
Avec Sean Connery, Tippi Hedren, Diane Baker...
Date de sortie : 08 mai 2002

 

"Une femme de mystère est quellequ'un qui a une certaine maturité et dont les actes parlent plus fort que les mots" Hitchcock

Ce film traite des blocages psychologiques de Marnie, une jeune femme au lourd passé. Au début du film nous rentrons dans le coeur du sujet avec un cambriolage d' une grosse somme d'argent dans un bureau. L'héroïne nous est montrée comme la voleuse. Un homme ,Mark la reconnaît quand elle rentre commme secrétaire dans sa société. Au fil du film Mark découvre les nombreux troubles provenant du passé tourmenté de la jeune femme. Mark la force à l'épouser pour la protéger et la guérir. C'est ainsi que commence un grand travail pour Marnie sur son passé qui hante son inconscient.

 

 

 

J-A

Développement et explications, analyse : " Pas de primtemps pour Marnie "

freud | 01 décembre, 2015 11:31

 

Article pas de printemps pour Marnie 

 

 

 

Sous différents pseudonymes ,Margaret Edgar de son surnom Marnie dévalise le coffre-fort

de ses patrons. Un jour Marc Rutland un éditeur décide de l'embaucher.


 

Plutôt que de la dénoncer lorsqu'il la surprend en train de le cambrioler il oblige Marnie a

l'épouser.Il découvre peu à peu la névrose de Marnie:elle est terrorisée par les éclairs et la

couleur rouge, ne supporte aucun contacts physiques avec les hommes,et souffre d'affreux

cauchemars .Rutland doit faire face à strutt que sa cousine Lil a intentionnellement invité

lors d'une soirée dans la riche propriété du père.grâce à son enquête , Rutland a trouvé la

mère de Marnie.il conduit Marnie chez elle afin qu'elle se souvienne enfin du terrible soir

d'orage où,défendant sa mère prostituée d'un client , elle achève celui-ci d'un coup de

tisonnier.

 

 

 

Développement de sa névrose

 

 

 

Toute sa vie Marnie a subi des troubles car le temps lui a fait oublier

l'incident mais les

troubles sont toujours présents dans sa mémoire. Les personnes traumatisées

doivent être

mises face à l'élément déclencheur.Dans ces moments là ces personnes ont

besoin d'être

soutenues par leur proches et dans son cas Marnie ne se sent pas soutenue par

sa mère.


 

La couleur rouge peut s'associer à plusieurs choses mais dans ce cas là c'est

le sang que

Marnie voit couler de la tête de marin.

 

L'orage traumatise Marnie car le soir de l'incident il y avait un orage

dehors.

 

Marnie a également peur des hommes car le soir de l'accident l'un des clients de sa mère se

rapproche un peu trop prés d'elle donc Marnie tente d'aider sa mère et parvint

à le

tuer.Marnie est aussi atteinte de kleptomanie peut être à cause du fait que sa

mère

manquait d'argent et donc devait vendre son corps pour vivre.

 

J.H   C.R  A.R

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de printemps pour Marnie

freud | 01 décembre, 2015 11:19

Pas de printemps pour Marnie est un film de Alfred Hitchcock.

Marnie est une employée de bureau, elle a des troubles psychiatrique du a un traumatisme non soigné. Elle est kleptomane car sa mère se vendait a ses clients. Marnie étais en manque de rapport affectif avec sa mère donc l'argent a compense ce manque et elle lui achetée des cadeaux pour essayer d'avoir un peu d'affection mais cela ne marche pas. Elle est aussi frigide car a cause de sa mère qui elle était prostitué elle a eu des blocage sexuel avec son mari Mark elle avait le dégoût des hommes. Marnie a causé un meurtre pour sauver sa mère et cette soirée la a était un traumatisme pour elle, ça c'est passé une nuit d'orage.

V.A, L.S, L.M

Les mystères de Marny

freud | 01 décembre, 2015 11:17

Marny est une employée de bureau qui subit des troubles obsessionnels compulsifs, qui sont pour la plupart assez impressionnants !

Depuis son enfance, Marny ne supporte pas la couleur rouge, le contact des hommes, le sang et a très peur des orages !

Un jour, un homme intrigué par la personnalité de cette jeune femme la convoque dans son bureau et par malchance, au moment où elle est sur le point de partir, un impressionnant éclair frappe non loin de la fenêtre de la pièce où se situent les deux personnages. Marny se met à crier et fond en larmes ! Cela ne laisse pas l'homme indifférent et il décide d'en connaître plus sur la jeune femme.

Il savait qu'elle était voleuse mais au fil du temps, il se rend compte qu'elle est victime de troubles obsessionnels compulsifs qui lui gâche la vie. Très vite, ils tombent amoureux et finiront par trouver, ensemble, l'origine de ses angoisses. Ces dernières en réalité, remontent à son enfance lorsqu'un soir sa mère se prostituait, comme elle avait l'habitude de faire à son domicile, un homme approche la jeune fille et sa mère la défend, la femme finit par frapper l'homme qui tombe par terre sur sa mère et la blesse. La jeune fille n'ayant pas la force d'affronter l'homme seule à main nue elle prend un tisonnier et tue l'homme d'un seul coup!

Tous ces troubles enfouis dans son inconscient s'expliquent alors. En affrontant les souvenirs de la soirée responsable de ses troubles , Marny a réussit a les oublier pour ensuite retrouver une vie normale.

"Pas de printemps pour Marnie"

freud | 01 décembre, 2015 11:16

« Pas de printemps pour Marnie »

Alfred Hitchcock

 

 

Général | Permalien | Rétroliens (0)

Pas de printemps pour Marnie

administrateur | 30 novembre, 2015 20:59

Marnie est une jeune femme kleptomane, frigide, qui a peur du rouge et de l'orage. Elle vole dans plusieurs entreprises, sous plusieurs identités (changement de nom, de couleur de cheveux). Un jour un homme, Marc Ruthland s'éprend d'elle et découvre le dernier vol dans l'entreprise où il travaille. Il fait un prêt, de sorte à ce que personne ne s'en aperçoive et épouse Marnie de force. Lors de leur voyage de noces sur une croisière, Marnie refuse qu'il la touche et tente de se suicider. De retour, tandis que l'homme essaye d'obtenir la sympathie de Marnie, celle-ci reste sur la défensive et tente de voler de nouveau dans la même entreprise. Face à l'argent elle éprouve un blocage et n'arrive pas à se saisir des billets. Marc ayant deviné que Marnie retenterait le vol l'y rejoint et l'emmène avec lui chez sa mère car il a compris d'où vient le blocage. Ils arrivent chez la mère de Marnie, un jour d'orage, ce qui la terrifie. Face à sa mère, Marnie se souvient de la nuit à l'origine de ses troubles. Sa mère se prostituait, et l'homme qui était la pendant cette nuit d'orage tentant de rassurer Marnie encore petite fille lui fit peur. Pour protéger son enfant, sa mère frappa l'homme avec le tisonnier, mais ne parvenant pas à ses fins, c'est Marnie qui frappa l'homme à mort.  

L.V. et A.C.

 
Powered by LifeType - Design by BalearWeb