Naissons-nous homme ou femme ?

Guillaume et les garçons à table

bourdieu | 13 juin, 2016 08:43

 

Guillaume et les garçons à table est un long métrage, mettant en scène la vie d'un homme : Guillaume. Depuis son plus jeune âge, il est persuadé d'être une fille, ceci est en partie dû à sa mère. N'ayant eut que des fils, cette dernière l'a élevé comme une fille. L'exemple même de cette attitude s'observe notamment dans le titre puisque Guillaume n'est pas compris dans les garçons, il est à part. Guillaume se prend alors au jeu d'imiter toutes les références féminines de son entourage de manière récurrente et en particulier sa mère. Guillaume est donc perdu lorsqu'il tombe amoureux pour la première fois d'un garçon de sa classe. Sa mère ne se rendant pas compte de la manière dont se voit son fils, Guillaume, lui demande s'il est homosexuel. Ce dernier choqué, et toujours persuadé d'être une fille lui explique qu'il n'y a rien de plus hétéro qu'une fille qui aime un garçon. 

Résultat de recherche d'images pour "affiche guillaume et les garcons a table"Résultat de recherche d'images pour "guillaume gallien"Résultat de recherche d'images pour "guillaume gallien"

« Le premier souvenir que j'ai de ma mère c'est quand j'avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant: «Les garçons et Guillaume, à table!» et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant: «Je t'embrasse ma chérie»; eh bien disons qu'entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.»

Ce film est une adaptation cinématographique du spectacle éponyme de Guillaume Gallienne. C'est une comédie française réalisée et scénarisé par Guillaume Gallienne. Elle est sortie 20 novembre 2013 sur grands écran. On y  trouve des acteurs comme Guillaume de Gallienne, André Marcon, Françoise Fabian, Nanou Garcia, Diane Kruger,...

 

La question de l'orientation sexuelle de Guillaume est notamment due aux agissements de sa mère envers lui...

Sa volonté d'avoir une fille est tellement présente qu'elle fait une transposition sur Guillaume, le petit dernier, sa dernière chance d'avoir une fille. Elle a ici une projection égoïste, en faisant en sorte que Guillaume réalise ses propres rêves, et corresponde à ses attentes.

Elle espérait en ayant une fille, avoir une relation plus fusionnelle, plus de proximité qu'avec un garçon, car on retrouve dans une relation telle qu'elle des centres d'intérêts communs, par exemple le jeu de la poupée « vivante » . Cette réaction est due à sa propre expérience en tant que petite fille avec sa mère. Avoir une fille est pour elle plus sécurisant, car elle l'a déjà vécu.

Le titre même du film reprend une phrase quotidiennement dite par cette dernière, où l'on remarque une distinction de fait entre Guillaume et ses frères, les garçons (elle différencie, exclut Guillaume du cercle des garçons.)

 

  Par ses agissements, qu'elle influence Guillaume dans sa vision de lui même. Il est persuadé de sa féminité, et se met même dans la peau de différentes femmes qu'il rencontre en les imitant elles et leurs manières. Il excelle dans l'imitation de sa mère, on va même jusqu'à les confondre, ce qui inquiète son entourage. Il s'amuse également à imiter Sissi l'impératrice d'Autriche. Lors d'une de ses reconstitutions du personnage de Sissi, il est surpris par son père... Nous pouvons alors voir que les agissements de Guillaume lui déplaisent, mais il reste effacé, absent dans l'éducation de son fils.

 

 Résultat de recherche d'images pour "guillaume gallien"

C'est notamment à son adolescence que les choses deviennent plus délicates et qu'il doit s'affirmer sexuellement. L'élément déclencheur de cette question sur sa sexualité va se poser suite à son premier sentiment amoureux.Se vivant comme une fille, il pense être tombé amoureux d'un garçon de sa classe, il a alors son premier chagrin d'amour, et va avoir une importante discussion avec sa mère. Il pensait entrer dans la « normalité » étant une fille aimant un garçon. Sa mère va alors lui demander pour la première fois si il est homosexuel. Il est choqué, perturbé et dit alors à sa mère qu'il n'y a rien de plus hétéro qu'une fille qui aime un garçon. Il est aveuglé et ne voit pas le problème. Suite à cet épisode, de nombreux questionnements et une grande remise en question lui viennent. La discussion qu'il aura avec sa tante lui sera bénéfique. Elle lui explique qu'elle a également été confrontée à cette situation de doute, et qu'elle a elle aussi cherché son orientation sexuelle, mais qu'avec de l'expérience, elle lui viendra comme une évidence. 

 

Jeune adulte il aura « un coup de foudre » pour une femme, son hétérosexualité s'affirme alors au grand jour, en revanche il ne cherche pas à cacher sa part de féminité, qui fait entièrement partie de sa personnalité.

 

Ce film nous montre donc qu'un individu quelconque peut-être éduqué, formaté pour correspondre à une identité attendue de lui. Ce forçage entraîne de la souffrance, mais sa nature propre finira toujours par s'exprimer d'elle même. 

Mila et Serena, 2nde4

Origine du monde, origine de la guerre.

bourdieu | 13 juin, 2016 08:38

L'origine du monde de Gustave Courbet est encore sujet à controverses et à la censure. Le premier propriétaire de ce tableau était Khalil-Bay, un collectionneur d'œuvres érotiques qui allait jusqu'à la cacher sous un rideau. Ce tableau fut vendu et  passa alors de mains en mains pour se retrouver chez le psychanalyste Jacques Lacan .

Courbet est né à Ornans le 10 juin 1819, il suit son premier enseignement artistique à partir de 1830 dans sa ville natale ainsi qu'a Besançon. Il part quand même pour Paris en 1839 pour faire les études de droits auxquelles son père le destine mais abandonne vite pour poursuivre sa carrière. Le peintre est très touché par un voyage dans les Flandres qui se retrouve dans ses tableaux.

ORLAN (en capitale) est une artiste plasticienne française. Elle produit sa première œuvre en 1964 « ORLAN accouche d'elle même ». L'artiste commence ses opérations-perfomances à partir de 1990 et en subira plusieurs autres.

Elle expose L'origine de la guerre en 2013, que l'on met en parallèle avec L'origine du monde de Courbet, qui est exposé au musée d'Orsay.

L'Origine du monde de Courbet est une représentation du sexe féminin en gros plan. Il a cette appellation car pour Courbet, l'homme et le monde proviennent de la femme. Ce tableau rend en même temps hommage à la femme en la plaçant comme créatrice du monde mais l'enferme dans une seule fonction : donner la vie,  telle qu'une machine.

 

 Résultat de recherche d'images pour "gustave courbet autoportrait"

L'autre versant de l'humanité et de L'origine du monde se trouve dans l'Origine de la guerre de ORLAN.

Résultat de recherche d'images pour "ORLAN"

D'une manière symétrique au tableau de Courbet, elle choisit comme thème un gros plan sur la bas-ventre et le sexe masculin. Le tableau de ORLAN fait écho à celui de Courbet : pourquoi ne pourrait-on pas aussi présenter le sexe masculin exactement comme celui de la femme. La dénonciation est féministe : l'anatomie masculine pourrait tout aussi bien être transformée en corps-objet.  De plus, c'est la surestimation opérée dans nos sociétés du sexe masculin qui est la cause de l'agressivité et de la guerre.

La polémique attribue à ce tableau une dimension pornographique, car il s'agit d'une photo, et le sexe masculin est légèrement en érection.

L'origine de la guerre a été repris par de nombreux artistes contemporains.

Camille G. 2nde 1 et Juliette MG. 2nde 4

La femme et l'homme a un même niveau d'égalité ?

bourdieu | 09 juin, 2016 14:44

 

La femme et l'homme a un même niveau d'égalité ?   Résultat de recherche d'images pour "inégalité homme femme humour"

 

De nos jours, les femmes et les hommes, sont égaux aux yeux de la loi et de la société, mais il existe encore certains sujets tabous, sur les femmes et les hommes.D'où cette question: "naît-t-on homme ou femme ? Nous allons y répondre en plusieurs paragraphes parlant de l'inégalité homme-femme dans la société; des choix de l'orientation sexuelle et des différences homme-femme au niveau esthétique.

 

Tout d'abord nous allons définir ce qu'est une femme et un homme. La femme est un être humain

Afficher l'image d'originede sexe féminin, mais ce terme est aussi utilisé pour décrire un être marié à un homme, c'est-a-dire une épouse. L'homme est un être de sexe masculin. Cependant la soiciété dans laquelle nous vivons, nous pousse, nous oblige, à devenir des personnes selon leurs envies et selon les préjugés, par exemple, dès la naissance, la petite fille aura comme jouets des dinettes, ou des poupées très féminines afin qu'à l'âge adulte elle reste à la maison pour s'occuper des enfants. Au contraire du petit garçon qui aura des armes, et des voitures, donc lui s'occupera d'avoir un travail et de ramener de l'argent mais c'est aussi  à lui de protéger sa famille. A l'époque, la femme n'avait accès qu'aux travaux sans difficulté ou comme secrétaire afin d'assister son mari, mais jamais des tâches avec de grandes responsabilités au contraire des hommes qui se trouvent aux chantiers, dans les entreprises comme patron ou dirigeant. Maintenant, c'est encore le cas, mais avec certaines améliorations. La femme reste trop souvent «inférieure» à l'homme. Pour le même emploi, le même grade, l'homme a un salaire plus élevé que la femme. Il existe donc des inégalités sociales qui se manifestent dans des discriminations professionnelles et dans la répartition des tâches domestiques. Ces inégalités ont-elles un impact sur l'orientation sexuelle ?

Dans cette deuxième partie, nous allons aborder les différents choix que l'homme peut faire et a le droit de faire. Nous parlons  de l'orientation sexuelle, celle de devenir homme très masculin, ou d'être gay, celle de devenir femme très féminine ou lesbienne ou encore «garçon-manqué». L'homosexualité a été longtemps considérée comme une maladie mais elle n'est pas un choix, c'est une préférence. On ne choisit pas de préférer les hommes aux femmes et inversement. Par contre être «un garçon-manqué», c'est un choix, si vous ne savez pas que signifie ce terme, laissez nous vous expliquer, ce terme signifie être une personne de sexe féminin mais aux comportements et aux pensées de garçon. Pour résumer les inégalités sociales n'ont aucune influence sur l'orientation sexuelle, car elles dépendent seulement d'un désir. Cependant seraient-elles capables d'accentuer la différence homme-femme ?

 

Pour finir on va vous expliquer les diffrences homme-femme au niveau esthétique,  au cours du temps. Chez les hommes c'était plutot libre à l'époque niveau vestimentaire, c'est -à -dire, tenue banale, sans obligation, sauf pour les hommes aux goûts féminins. Cependant pour les femmes, ce n'est pas totalement pareil, les femmes ne devaient pas porter le pantallon. Puis au fil du temps elles obtiennent le droit du port de pantallon. De nos jours, les hommes comme les femmes peuvent porter ce qu'ils veulent, robe, short court, pantallon, pantacourt. La femme a pu évoluer au fil du temps au sujet de l'esthétique par rapport à l'homme qui lui a toujours pu avoir ce qu'il voulait.

 

Conclusion : Nous naissons certes homme ou femme par obligation mais nous pouvons décider de ce nous serons plus tard, car ce sont nos choix et nos actes, qui nous définisse. Alors si vous naissez avec un sexe masculin ou féminin, c'est à vous et seulement à vous de décider ce que vous serez plus tard.

Résultat de recherche d'images pour "inégalité homme femme"

Lisa A 2°14, Cédric R 2°10

L'androgyne

bourdieu | 09 juin, 2016 13:01

L'androgynie, un problème d'identité sexuelle ?

 

L'androgynie : la définition

On qualifie quelqu'un d'androgyne si son apparence ne permet pas facilement de déterminer si c'est une femme ou un homme. Le terme est dérivé de deux mots grecs, andros (l'homme, comme appartenance de genre) et gynè (la femme). On parle souvent d'allure (ou de look) androgyne...

C'est une question d'apparence ou de ressenti. C'est avant tout une affaire d’image et de choix, revendiqué, ou vu par le prisme du regard des autres.

Le commencement

Le mythe de Platon :

« Au commencement, il y avait trois espèces et non deux comme aujourd'hui : la femelle, le mâle et, outre ces deux-là une troisième du nom de l'androgyne composée des deux autres, mâle et femelle réunis ». En tentant d'escalader les cieux en voulant combattre les dieux, l'androgyne provoqua la colère de ceux-ci, il fut puni par Zeus qui le sépara en deux moitiés. »

C'est dans ce mythe de Platon que l'on entend parler pour la première fois d'androgynie. Selon Platon, l'androgynie est la recherche de l'amour, de son âme-sœur. Il soutient qu'un être n'est pas complet et qu'il doit chercher son autre moitié, mais ceci n'est qu'un simple mythe.

L'androgynie actuelle ne désigne pas la recherche de la personne qui nous complète. C'est une histoire de style vestimentaire, de choix de vie.

En lien avec les hermaphrodites ?

Depuis longtemps, si ce n'est depuis toujours, les androgynes et les hermaphrodites sont confondus. Sauf que, les androgynes et les hermaphrodites ne sont pas du tout semblables. Mais qu'est-ce qu'un hermaphrodite ? L'hermaphrodisme désigne un phénomène biologique rare dans lequel l'individu est morphologiquement mâle et femelle, soit simultanément soit alternativement. C'est donc une pathologie dont une minorité de personnes dans le monde sont atteintes. La confusion se fait sur le physique de la personne. Les gens croient qu'un hermaphrodite ne ressemblera ni vraiment à un homme, ni vraiment à une femme, tout comme les androgynes. Mais la grande différence est que l'androgynie, est un style de vie, un choix, pas l'hermaphrodisme.

Mais, pourquoi choisir de devenir androgyne alors ?

Pour la société, un homme et une femme doivent pouvoir être bien différencié, l'archétype masculin doit être viril et musclé tandis que l'archétype féminin doit être grand et mince.

Les androgynes ont fait le choix  de s'opposer aux canons de beauté et d'élégance en vigueur dans nos sociétés contemporaines grâce à leur physique en s'affirmant en tant qu'être ayant des caractères masculins (style vestimentaire ou corps très masculins) et féminins (maquillage ou corps plutôt féminin).Bien qu'étant très soumis au jugement des autres, les androgynes ne se laissent pas atteindre.

Et l'identité sexuelle dans tout ça ?

Puisque les androgynes ont des caractères féminins et masculins, certaines personnes croient qu'ils sont automatiquement soit bisexuels soit homosexuels, qu'ils ne peuvent pas être hétérosexuels. Qu’en est-il vraiment ? Les androgynes restent avant tout des êtres humains, avec des envies différentes. Il peut y avoir des androgynes bisexuels, homosexuels comme hétérosexuels. Donc non, l'androgynie n'est pas un problème d'identité sexuelle, c'est un choix de vie, tout simplement.

F. Sandrine 2nde3 et C. Léonie 2nde4

Et si on inventait un monde ...

bourdieu | 25 janvier, 2016 14:45

Et si on inventait un monde …

Et si on inventait un monde sans préjugé

Et si on inventait un monde d’égalité

Et si on inventait un monde parfait

 

Comme j’aimerai y aller dans ce monde sans violence

Comme j’aimerai y aller dans ce monde sans intolérance

Comme j’aimerai y aller dans ce monde sans suffisance

 

Les salaires à égalité

Les viols éradiqués

Les injures envolées

 

Un monde sans tyran et sans peur

Un monde sans agresseur

Un monde avec du cœur

 

L’éducation pour tous

Avec des limites que l’on repousse

Où le futur ne donnerait plus la frousse

 

Les études supérieures pas qu’aux hommes

Les femmes autonomes

Tout le monde gastronome

 

On peut l’inventer si tout le monde s’y met

On peut l’inventer si tout le monde oubliait

On peut l’inventer si tout le monde reconnaissait

 

Qu’un homme est un Humain

Et qu’une femme n’en n’est pas moins

 

Juliette F. 2°3 et Clotilde A. 2°4

Le rôle dans la communauté

bourdieu | 25 janvier, 2016 14:42

Pourquoi les hommes ont t-ils une place plus importante dans le société que les femmes ?

 

Depuis des siècles,les femmes sont mises de côté dans certaines professions. Elles ne sont pas mises en valeur et pourtant l'égalité fait partie de notre devise:  pourquoi n'est elle pas appliquée dans ce cas ?

Afficher l'image d'origine

Les hommes ont toujours été vus comme les « chefs » de la maison; ce sont ceux qui travaillent et donc qui rapportent l'argent. Tandis que les femmes sont vues par certains comme des « poules pondeuses » elles gardent la maison et s'occupent des enfants. Elles ont moins d'expérience dans le monde du travail tout comme dans les rôles importants dans la société. Pendant la seconde guerre mondiale ( 1939-1945 ) les femmes ont du reprendre les choses en main; elles ont donc pris de l'assurance pour travailler elles- mêmes afin d'assurer un avenir à leur famille.

Cela  va leur permettre d'intégrer une place active dans la société,  qui sera concrétisée par le droit de vote du 29 avril 1945.  

De nos jours, les hommes et les femmes peuvent accéder à des postes de niveaux égaux, même si on ne voit pas beaucoup de femmes à de très hauts postes de responsabilité dans la société.

Dans le monde politique, il y a plus d' hommes que de femmes (président de la république et peu de présidente),les grosses entreprises à  la tête souvent d'hommes comme Marc Zuckerberg le créateur de Facebook et Steve Jobs pour Apple. Mais il y a également des femmes chef d'entreprise par exemple Maureen Chiquet qui dirige Chanel. 

Peu de femmes sont connues par leur propre nom, parmi elle se trouve Marie Curie ( qui a découvert la radiologie) elle est même plus célèbre que son époux Pierre Curie. Après sa mort elle fut enterrée au Panthéon, ce monument que la France en « patrie reconnaisante » a réservé « aux grands hommes ». De grands hommes tel que Victor Hugo, Alexandre Dumas et Voltaire.  Il y a également des femmes comme Geneviève de Gaulle et Sophie Berthelot.

Souvent les hommes ont une place plus haute dans la société. Mais cela est en train de changer, les femmes à partir la seconde guerre mondiale ont acquis un statut au même niveau que les hommes. Dans certains domaines, les deux genre ne sont pas sur un pied d'égalité comme par exemple les salaires qui diffèrent, les préjugés qui sont très présent dans la société et les tâches ménagères sont mal reparties.

 

M.VDV - S.T  Innocent

Différence sexuelle et société

administrateur | 18 janvier, 2016 21:37

Sujet : Le sexe d'un sujet a-t-il une importance réelle dans la société actuelle ?

 

Dans notre société actuelle, le statut sexuel a encore une importance en France et cette dernière n'est pas en encore totalement éradiquée. En effet, malgré les nombreux efforts effectués par différents groupes anti-sexistes depuis plusieurs années, plusieurs domaines favorisent toujours le sexe masculin.

 

 

D'abord qu'est-ce que le sexisme ?

alt

Le sexisme se définit comme une attitude discriminatoire envers une personne en raison de son sexe (souvent féminin). Il dénonce les représentations et normes véhiculées par la société qui servent à justifier ces discriminations et à légitimer la domination des hommes sur les femmes.

 

 

Le sexisme en général

Au premier abord, on pourrait dire que les hommes sont favorisés dans le domaine du travail, surtout en grande entreprise car ils ont souvent un salaire plus élevé. Or, le sexisme féminin existe également, mais est néanmoins moins commun. Par exemple, les préjugés racontent que les hommes bricolent et les femmes font la cuisine, le ménage et s'occupent des enfants.

 

 

Le favoritisme masculin

Les hommes sont encore très favorisés dans les grandes entreprises. En effet, les effectifs dans le domaine technologique des grands groupes Apple, Microsoft et Twitter cumule 80 % d'hommes pour 20 % de femmes. Ces grandes différences dans ce domaine ont d'ailleurs créé il y a peu une révolte sur le réseau social Twitter pour dire à voix haute que les femmes sont aussi bonnes pour coder (code informatique) que les hommes.

 


Sur la route du progrès

alt

On peut actuellement voir de plus en plus d'hommes qui prennent par exemple le congé parental de maternité, s'occupant des enfants laissant la mère travailler habituellement. Les différences de salaires se font de plus en plus moindres également. Ce qui prouve que les efforts menés par des générations de femmes portent leur fruit. On peut dire que notre société est sur le bon chemin. Et donc, un jour, nous pourrons rêver de vivre dans un monde sans différence de sexe en plus des différences religieuses.

 

Article écrit avec <3 par Julien S. et Maëlle L.

Les princesses disney

bourdieu | 18 janvier, 2016 14:52

Les princesses Disney

Au départ, les princesses Disney s'inspirent du folklore. En effet, Walt Disney a utilisé les contes oraux recueillis par les frère Grimm et Charles Perrault. Ces contes étaient destinés à donner un enseignement au lecteur. Les personnages étaient donc confrontés à des situations dangereuses ou difficiles inspirées de la réalité.

« Soit belle et tais toi »

Le premier film de princesses Disney fut Blanche Neige réalisé en 1937 bien que son personnage principal soit physiquement moderne (cheveux courts ...) néanmoins psychologiquement ce personnage est naïf, non-indépendant, extrêmement fleur bleue et crédule. Elle reflété l'image de la femme perçue par l'homme en ce temps. Elle est la femme au foyer parfaite ou plutôt une sorte de mère pour les sept nains : elle cuisine, elle fait le ménage en chantant (avec des animaux !), elle met la table, s'occupe du linge ... Elle se fait sauver par le prince charmant et l'épouse sans le connaître réellement ce qui prouve bien qu'elle ne se débrouille pas toute seule.

Le troisième film de princesses Disney fut La Belle Au Bois Dormant réalisé en 1959. Le personnage principal est ici aussi très dépendant des autres et pour un personnage principal, très peu actif. Ses seules actions sont le ménage, chanter, se balader, séduire le prince et dormir jusqu'à ce que le prince la délivre. Une des importantes actions est tuer la sorcière, elle est effectuée par le prince et même lorsqu'elle se pique le doigt, elle n'est pas elle-même, elle est hypnotisée. De plus sa vie est constamment dirigée que ce soit par ses parents, la malédiction, les fées ou le prince. Ce qui prouve que l'image de la femme est encore à l'époque « soit belle et tais-toi ».

L'impact de ses films sur les femmes est important car en effet l'enfance est une période de construction majeure où l'on s'inspire fortement des modèles donnés : ici, les modèles étant des jeunes filles peu indépendantes et peu débrouillardes, ils confinent les jeunes femmes dans un carcan les empêchant de penser par elles mêmes, par exemple, l'attente du prince montre leur manque d'autonomie et le fait qu'elles ne se suffisent pas à elles-mêmes. Le coup de foudre, également, est un exemple concret de la dépendance des jeunes filles envers un homme. Même si ce dernier est un inconnu, on observe un caractère très fort de naïveté et de spontanéité ; elles ne réfléchissent pas.

 

L'évolution

On observe une évolution des esprits dans la Belle et le Bête. En effet cette jeune fille est indépendante étant donné qu'elle refuse la demande ne mariage de Gaston ce qui prouve que son père n'a pas son mot à dire dans la décision de sa fille, intelligente et a un plus gros rôle que ses prédécesseur. Néanmoins elle est elle aussi victime du prince charmant et se fait enfermé par Gaston, l'homme soit disant meilleur que tous et  qui a tout le monde a ses pieds.

La prise d'indépendance

Mulan sort en 1998. Un peu tradif quand même pour un début marquant d'indépendance. Mulan est une femme de fort caractère, elle est très indépendante et plutôt sûre d'elle. Elle se fait passer pour un homme et berne tout le monde. Disney alors par ce film faire passer un message d'égalité : les hommes et les femmes sont pareils. Mais il veut aussi montrer que la femme peut être très intelligente et peut duper des hommes ce qui remettrait en cause le stéréotype de la femme depuis des siècles.

Nous allons vous parlez maintenant d'un film où le femme est bien indépendante.

La reine des Neiges est un film de 2014. Il est une avancée extraordinaire sur le modèle de la femme vu par les enfants. Le prince charmant est dénigré, il en devient presque ridicule. La reine, Elsa qui avait été jusqu'a lors contrôlée et réduite, se libère de l'emprise qu'avait le monde et la société sur elle. Sa sœur Anna, est naïve au début et se fiance a un homme qu'elle connaît à peine, comme les anciennes princesses, ce choix est d'ailleurs critiqué par tout le monde et avec de bonnes raisons, car le prince Hans est un usurpateur, profiteur ... qui ne cherchait qu'à prendre le pouvoir et qui a abusé de la confiance d'Anna.

En conclusion, l'avancée de l'indépendance des femmes et de l'image de ces dernière est en constant progrès mais trop tardif mais nous gardons espoir pour le futur et nous apprécierons le prochain princesse Disney.

Juliette. F 2°3, Clotilde.A 2°4

Les inégalités entre les hommes et les femmes

bourdieu | 18 janvier, 2016 14:43

Les inégalités entre les hommes et les femmes


 

Des inégalités entre les hommes et les femmes sont aujourd'hui encore beaucoup présentes dans notre société, malgré les améliorations considérables par rapport aux siècles précédents. Elles sont présentes dans de nombreux domaines.

 

Du côté des femmes, elles sont très nombreuses : la plus importante est sans doute le fait que les femmes ont un salaire 24% moins élevé que celui des hommes dans le privé. Cela entraîne un taux de pauvreté plus élevé chez les femmes, il est de 8,2% contre 7,7% chez les hommes. Les femmes passent plus de temps à faire le ménage, environ 3H52 par jour alors que les hommes n'y consacrent que 2h24 par jour. Les députés femmes sont également en minorité, elles ne font que 26,9% de l'Assemblée Nationale.

 

Chez les hommes les inégalités sont moins nombreuses mais présentes tout de même, par exemple les étudiants sont constitués de seulement 43,1% d'hommes. Les hommes vivent moins longtemps que les femmes, qui vivent en moyenne 85 ans alors que les hommes 78 ans.


L'état instaure de nouvelles lois et mène de nouvelles enquêtes pour tenter de réduire l'inégalité des sexes dans notre société, comme par exemple une étude portant sur le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun menée par le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh). Cette étude montre que l'ensemble des femmes ont un jour été victimes de harcèlement sexiste ou d'une agression sexuelle dans les transports en commun.


 Malgré les siècles passés, les femmes ont toujours une importance moindre dans la société. De nombreuses améliorations ont eu lieu, comme par exemple le droit de travailler ou de porter les habits qu'elles veulent. Cependant certains hommes considèrent toujours les femmes comme inférieures, et il reste encore un long chemin jusqu'à l'égalité des sexes.

 

 Toutes les enquêtes sont de 2013 et viennent du site www.inegalites.com

 

Afficher l'image d'origine

Source : docdarius.fr

 

Afficher l'image d'origine

Source : senat.fr

 

Anaïs N. 2°1

le combat des femmes

bourdieu | 18 janvier, 2016 14:41

 

  De nos jours la femme a une place égale à l'homme. Celle-ci fut durement acquise au long de dures batailles. Et encore,  cela n'est pas  totalement  le cas en France. Pouvons-nous dire que notre pays "  où nous sommes égaux " instaure réellement une égalité vis-à-a vis de la femme ? C'est important de répondre à cette question puisque cette égalité est l'une de nos valeurs Française et puisque tous les humains se valant, en droit. Le respect dans la vie et dans le droit de cette égalité de droit est importante ; si cela n'est pas respecté dans la société, alors cette égalité reste théorique et presque inutile.

  Nous allons donc voir  une situation  dans lequel un femme est moins payée qu'un homme.

D'après un article du Figaro " Dans le secteur privé, le salaire des femmes est inférieur de 28 % à celui des hommes" . C'est-à- dire que les femmes ayant la même fonction que les hommes n'ont pas le même salaire. Ceci est un problème social, dans notre pays, qui ne doit pas être ignoré.

Or,  d'après un article de France Info TV,  on nous dit que"Aux États Unis, les femmes gagnent 23% de moins que leurs collègues masculins.".

Outre-Atlantique, l'actrice Patricia Arquette a fait mouche lorsqu'elle a lancé aux Oscars : "Il est temps pour nous les femmes, d'obtenir l'égalité salariale et l'égalité des droits aux Etats-Unis!" L'écart salarial y atteint 23%. ". ) Elle dénonce publiquement et s'engage contre ces inégalités.


Rappel historique:

I) La femme n'a pas toujours eu ses droits civique.

a) Voici des lois qui placent la femme a un statut proche de l'homme :

1791 : Olympe de Gouges rédige la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ». Or cette déclaration n'est pas légitime et égale à l'homme puisque la Femme aura le droit de vote et d'éligibilité seulement cent cinquante sept ans plus tard.

1944 : Droit de vote et d'éligibilité pour les femmes. C'est seulement en 1944 que la Femme a pu avoir un pouvoir politique et une place politique égale à l'homme.

b) Voici des lois choquantes à propos de la femme :

1804 : Le code civil prévoit que : « le mari doit protection à la femme, la femme doit obéissance a son mari » Cette déclaration est des plus choquante, puisque la femme doit obéissance à son mari comme un animal dréssé qui n'avait pas son mot à dire.

1965 : Les femmes mariées peuvent exercer une profession sans l'autorisation de leur mari. Cette déclaration est la concrétisation de l'obtention de la liberté féminine en France. C'est quand même grave que la femme fut dépendante de son mari et qu'elle ne fut pas libre.Cela montrait bien qu'elle n'était pas considérée comme un individu à part entière.

Le combat continue. Malgré l'acquisition  de droits,   la femme n'a toujours pas une place égale à l'homme.


En conclusion, nous pouvons dire qu'au fil des siècles  la femme a eu une place inférieur à l'homme bien que que cela soit illégitime et tende à s'estomper.


MASSON. R et COMBIER. P

 
Accessible and Valid XHTML 1.0 Strict and CSS
Powered by LifeType - Design by BalearWeb