Lycée Jean Vilar - Villeneuve lez Avignon
Page d'accueil Le site académique
Le site du lycée Espace Numérique de Travail
Le lycée
  Le lycée Jean Vilar
  Archives
  Art et culture
  Association Sportive
  Blogs
  CDI
  Développement durable
  Enseignements
  Espace enseignants
  Espace lycéens
  Espace parents
  Grand oral
  Journal du lycée
  Marchés publics
  Orientation
  Projet d'établissement
  Spécialités
  TICE
  Un lycée européen
  Voyages
  Webradio













Nouvelle page 1
 Quand Jean Vilar accueille... le théâtre ! Théâtre



« Si tu ne viens pas au théâtre, le théâtre viendra à toi », et il est venu !
Descendue spécialement de Paris, la compagnie « l’Ornithorynque », qui se produit généralement au théâtre l’Essaion, et a participé au festival d’Avignon 2008, a posé ses tréteaux, pendant 2 journées, sur la scène de la salle polyvalente du lycée Jean Vilar. Au programme : une série de représentations destinées à tous les élèves des classes de premières : « Confessions à Ferney » (dialogue entre Voltaire et Rousseau), « Le mauvais passant », d’après une nouvelle de Maupassant, « Duo pour Dom Juan », réécriture très enlevée de la célèbre pièce de Molière et « le Chandelier » d’après Alfred de Musset, création originale.

Mme Combey, professeur de lettres, qui avait déjà organisé la venue de cette troupe l’année dernière, a pu ainsi rendre concret une partie du programme de Français- littérature qui vise à étudier le théâtre : textes et représentations, en relation avec la préparation des épreuves du Baccalauréat.
Elle nous a confié : « Ce projet culturel me tient particulièrement à cœur. Il a pour but d’amener tous les élèves à apprécier ou au moins à rencontrer l’univers du théâtre et préparer l’épreuve du Bac de français ».
A la vue de l’engouement, manifesté par les élèves « qui en redemandent », nul doute que l’objectif a été atteint ! Il faut dire que la spécificité de ces spectacles fait qu’après la représentation, les comédiens établissent un dialogue avec les élèves pour les amener à réfléchir sur ce qu’ils ont vu, sur la pratique théâtrale, ou encore sur le métier de comédien.

Autre originalité : la rupture du « 4
éme mur » pendant le spectacle qui devient interactif. Les comédiens descendent dans la salle pour chercher des éléments du public et les faire monter sur scène. Pas besoin de préciser que l’attention des adolescents ne faiblit pas, bien au contraire ... ! Là encore les comédiens ont fait mouche !

MG