Lycée Jean Vilar - Villeneuve lez Avignon
Page d'accueil Le site académique
Le site du lycée Espace Numérique de Travail
Le lycée
  Le lycée Jean Vilar
  Archives
  Art et culture
  Association Sportive
  Blogs
  CDI
  Développement durable
  Enseignements
  Espace enseignants
  Espace lycéens
  Espace parents
  Grand oral
  Journal « Les cris »
  Marchés publics
  Orientation
  Projet d'établissement
  Spécialités
  TICE
  Un lycée européen
  Voyages
  Webradio













Nouvelle page 1
Jean Vilar
Qui était Jean Vilar ?
Lycée Jean Vilar  

« L'art du théâtre ne prend toute sa signification
que lorsqu'il parvient à assembler et à unir
»
Jean Vilar

Né à Sète le 25 mars 1912, ce fils de mercier monte à Paris en 1932 pour faire ses études de Lettres, il y suivra l'enseignement théâtral de Charles Dullin et les cours de philosophie d'Alain.

En 1935, il apparaît sur scène en figuration au théâtre de l'Atelier.
Réformé en 1940, il rejoint la troupe « La roulotte » d'André Clavé, qu'il co-dirige puis fonde sa compagnie, « La compagnie de Sept » en 1943 après sa première création « La danse de mort » de Strindberg.

En 1945, il s'impose au public et à la critique comme metteur en scène et véritable acteur ; son jeu se traduisait par sa présence extraordinaire sur scène, seul, debout, d'où l'émotion émanait presque sans bouger !

En 1947, il organisera dans la cour d'honneur du Palais des Papes (la tragédie Richard II) la semaine d'art dramatique en Avignon. Le Festival d'Avignon est né ! Il le dirigera jusqu'à sa mort le 28 mai 1971.

A la 5° édition du Festival en 1951, il est nommé à la tête du Théâtre National Populaire de Chaillot (TNP), il abaisse le prix des places afin de rendre le théâtre accessible au plus grand nombre !
Cette quête se conclut par une forme de politisation à partir de 1961 : ses pièces traitent du fascisme en pleine guerre d'Algérie.
Il veut son théâtre accessible et ambitieux !
Il quittera le TNP en 1963 en ayant avec 80 spectacles et plus de 5 millions de spectateurs, atteint son but !

« La culture ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié,
 mais au contraire, ce qui reste à connaitre
quand on ne vous a rien enseigné !
»
Jean Vilar
 


 

 Pour aller plus loin :
> Site de la Maison Jean Vilar